Tutoriel Peinture : socle apocalyptique (lave & crânes)

Mon 1er tutoriel va tenter de vous expliquer les différentes étapes d'une peinture sur un socle "apocalyptique" représentant de la lave avec des crânes.

Au niveau pratique, le travail a été réalisé sur le socle d'un kit d'Apocalypse (issu du comics "Age of Apocalypse"). C'est un kit assez imposant que j'ai peint en février 2009 pour un passionné (https://www.jgcreation.net/portfolio-view/apocalypse-age-of-apocalypse/). Le tirage était de très mauvaise qualité notamment au niveau de la cape et de l'insertion des membres. Par contre, au niveau du socle, il n'y avait pas trop de travail de préparation à réaliser. Ci dessous, quelques photos du personnage peint entièrement par mes soins.

DSC00125 DSC00128 DSC00127 DSC00126

 

 

 

 

Il est important avant de commencer son travail de peinture d'avoir une bonne vision du rendu final que l'on veut obtenir. Ainsi pour ce socle, je me suis beaucoup documenté sur Internet pour avoir des images de lave et de crânes vieillis. C'est une étape importante dans la peinture et donc il ne faut pas lésiner la-dessus. Il faut qu'on "maîtrise" son sujet et que les rendus, couleurs et effets soient bien dans notre tête. Bien évidemment tout ne fonctionne pas parfaitement au début mais au moins, on garde un cap. En cas de difficultés, il ne faut pas hésiter à se documenter à nouveau pour comparer et mieux apprécier les différences et nos erreurs.

Alors commençons par la 1ère étape de peinture : la sous-couche. Etape 1On choisi toujours sa couleur de sous-couche en fonction du rendu final et des tons que l'on rajoutera dessus. En gros, si l'on veut des couleurs claires et vives, on va favoriser l'utilisation d'une sous-couche blanche et si l'on veut avoir des couleurs sombres, on partira sur une sous-couche noire.
Bien évidemment, ce n'est pas une règle stricte car cela dépend aussi de votre technique de peinture et du matériel utilisé. En effet, que l'on travaille à l'aérographe ou au pinceau, cela peut influer. De même, on peut partir des clairs vers les foncés pour appliquer sa peinture ou faire l'inverse... On garde donc le principe de sous-couche claire ou foncée tout de même en base puis on affinera avec l'expérience.... Ici je suis parti sur une sous-couche noire car la lave finale que je veux obtenir sera sombre. Sous-couche appliquée à la bombe.

Maintenant que l'on a une bonne sous-couche homogène, on va commencer à mettre en place nos zones de lave. Etape 2Oui, j'ai commencé par la lave plutôt que par les zones sombres de lave séchée car il faut s'attaquer aux zones les plus profondes en premier. Il sera plus aisé, pour les finitions finales, de faire les retouches dans des endroits en relief que dans les creux. Donc ici, application d'un orange "moyen" à l'aérographe dans les zones qui seront de la lave en fusion. Au niveau technique, j'ai insisté sur les zones creuses pour avoir un orange opaque à l'opposé des zones plus "côtières" ou l'orange est visible mais garde une transparence. Le but étant de montrer une transition lente entre la lave en fusion et celle qui s'est "durcie" à l'air.

Etape 3

 

Nous passons maintenant à l'application d'une couche de jaune (légèrement orangé) assez diluée. L'important étant de garder des "dégradés" réalistes et "doux". On fera donc plusieurs passages au centre des coulées pour accentuer la lave "fraîche" en fusion. Dans la nature, la lave est jaune très claire au centre et se transforme en orange, rouge et finalement noir/gris une fois sèche sur les abords.

 

Etape 5

 

Maintenant nous rajoutons du rouge dilué sur les extérieurs des coulées. Sur cette photo, avec le flash, nous avons un peu des "artefacts" de couleur qui se forment notamment au niveau du jaune (tons parfois vert) mais ce n'est pas présent en vrai. Au niveau du rouge, il faut l'appliquer avec "minutie" pour éviter de toucher le jaune et l'orange des coulées. Pour ma part, je fais vraiment les choses au feeling en fonction de mes références bibliographiques donc ce n'est pas simple de bien expliquer la répartition mais disons qu'il faut se rapprocher le plus de votre modèle et vision tout en gardant en tête la logique "naturelle" des éléments.

On va considérer que les coulées de laves sont terminées à l'aérographe. Pour tous les détails et accentuer les lumières/ombres, on utilisera le pinceau. Cela se fera tout à la fin une fois que l'on aura une vision globale du socle et des différents tons.

Etape 6L'étape suivante consiste à appliquer le gris sur les parties "sèches" de la lave à l'aérographe. En effet, la lave va se solidifier et ensuite elle va devenir grise avec le temps. De plus les poussières auront également ce ton grisâtre. Comme vous pouvez le voir, le gris sera posé sur les parties les plus "extérieures" et hautes ainsi que les angles des rochers. Certaines couches de gris vont couvrir partiellement ou entièrement des coulées de lave, c'est volontaire afin d'apporter un coté "hétérogène" au socle. Il faut garder en tête, si l'on veut copier la nature, qu'il y a une logique mais que rien n'est parfait. Le flash des photos accentue le gris mais sur les suivantes, on verra que cela est bien plus "doux" et sombre.

 

Etape 8

 

Voila, nous avons fini les teintes du socle que l'on pouvait appliquer à l'aérographe.Nous allons donc entamer le travail sur les crânes. J'ai choisi de tout faire au pinceau car on pourra avoir plus de détails et textures. On partira sur le principe que les crânes ne sont pas lisses et de couleurs ternes et sales. La 1ere couche est du blanc. Application peu diluée et on n'essaye pas forcément d'avoir un rendu homogène.

 

Etape 9

 

 

Maintenant l'on applique une couche de "beige" (os vieillis) sur les crânes. Pareil que précédemment, on garde une peinture peu diluée et application "anarchique" sans forcément chercher à tout recouvrir de manière parfaite.

 

 

Etape 10Pour cette dernière étape, nous allons effectuer de nombreux traitements et effets. Mon souhait est d'obtenir un rendu vieilli, sale et "brûlé" pour mes crânes. On est dans un monde apocalyptique donc tout ne doit être que cendres et désolation. C'est toujours important que le socle soit en accord avec le personnage et son univers. J'ai donc posé une couche de gris foncé dilué sur les crânes. Plusieurs passages aléatoires avec insistance dans les creux pour que ces derniers soient bien sales. Le gris apporte la touche "brûlée" et "cendrée" aux crânes. Mais avec la peinture, je trouvais le rendu correct mais pas "réaliste" et assez sale. J'ai donc laissé quelque temps de côté ce socle pour réfléchir à une astuce permettant d'apporter une touche vraiment "spécifique" et "adaptée" à ma vision. Au final, une idée m'est venue en regardant ma cheminée. Et oui, le dépôt de cendre sur les bords et le charbon vieilli avaient exactement l'aspect que je recherchais. J'ai donc tenté le coup en regroupant des charbons consumés dans un mortier et les ai concassés avec un pilon. J'ai ainsi obtenu de la poudre de cendre/charbon. J'ai rajouté un petit peu de colle à bois incolore avec de l'eau. J'ai obtenu une pâte assez fluide. J'ai utilisé mes doigts pour en poser sur mes crânes ainsi que sur les roches volcaniques censées être sèches. Je n'ai pas choisi de poser cela au pinceau car l’épaisseur du mélange était trop importante et surtout, l'application au doigts permet de donner des effets et des formes plus "réaliste". Le fait d'avoir mis de la colle à bois incolore permet une bonne tenue dans le temps et les manipulations.

Voila donc mon socle quasiment fini. Le problème avec l'étape précédente de salissure, est que cela a un peu "terni" les zones de lave en fusion. J'ai donc fait des retouches au pinceau dans ces coulées en rajoutant un peu de jaune, orange et rouge dans ces dernières. Il fallait garder ce contraste lave en fusion/crânes et roches cendrés. J'ai rajouté une couche de verni brillant sur les coulées pour rajouter un coté "vif".

Au final, voila ce que donne le socle fini. Je vous ai fait des "zoom" des crânes et de la lave pour vous donner une meilleure vision du rendu. Quand j'ai mis les photos sur des forums spécialisés, beaucoup de monde m'a dit que mes crânes ressemblaient à ceux du film "Terminator" (1984) au début du film. Cela m'a énormément fait plaisir car c'est exactement cette vision de monde apocalyptique et dévasté que je voulais obtenir. Aller, je vous laisse regarder les images et comme d'habitude, si vous avez des questions, commentaires n'hésitez pas. C'est important également de me confirmer que mes tutoriels vous intéressent et qu'il faut que je continue à en faire d'autres.

Merci à vous.

Final Final zoom 2 Final zoom 1 Final zoom 3

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire