Tutoriel : Borne d’Arcade – Mamecab – Batman Theme

Aujourd'hui je vais essayer de vous décrire la création d'une borne d'arcade. Ce n'est pas de la sculpture ou de la peinture mais étant donné que cela reste de la création, pourquoi ne pas le faire partager à tout le monde.

Autant vous prévenir d'avance, ça va être long mais cela vous donnera au moins toutes les infos, si un jour vous souhaitez faire de même.

Borne d'arcade

Alors pour commencer, il est important de comprendre ce qu'est une borne d'arcade. Pour les plus jeunes d'entre vous, il faut savoir que ce fut un objet qui a fait rêver de nombreux adolescents entre les années 80 & 90. "Je vous parle d'un temps, que les moins de 20 ans, ne peuvent pas connaitre" comme dirait notre ami Charles.... En effet, à cette période, les consoles de jeux étaient naissantes et peu de personnes avaient le privilège d'en avoir chez soit. A cela il fallait ajouter que l'informatique et notamment les jeux vidéo commencés à se développer et titiller le coté "gamer" et "fan de dessins animés" des adolescents de l'époque...

Afin de satisfaire ces envies et cette demande grandissante, des salles d'arcades poussées un peu partout dans les grandes villes du monde. Elles regroupaient de nombreuses bornes d'arcades sur différents thèmes. Une borne d'arcade était en fait une machine avec un grand écran (pour l'époque), des manettes et boutons, de la musique et surtout, un jeu vidéo... Car oui, chaque borne était dédiée à un jeu vidéo. Nous pouvions ainsi trouver des jeux comme donkey kong, pacman, space invaders pour les tout premiers jeux puis vinrent Gauntlet, star wars, arkanoid, double dragon.... Et au fur & à mesure, la diversité devint plus importante et il y eu une recrudescence de jeu de "baston" soit en scrolling horizontal (Beat them all) comme Final Fight, Tortues Ninja, X-men, Avengers; soit en Vs tel que Street Fighter, Samourail Shodown, Fatal Fury... En gros, c'était fabuleux pour nous jeunes adolescents... Bien évidemment, chaque partie était payante mais disons que cela permettait de passer une après midi entre pote tous ensemble dans une grande ville...

Il est important de rappeler que les bornes d'arcades pouvaient proposer différents types de "gameplay". En effet, alors que les premiers jeux ne proposaient qu'un stick avec 2 boutons par joueur, sont apparus par la suite, les trackball, les pistolets, les volants avec pédales, les skis et pleins d'autres choses nouvelles. Maintenant il existe encore quelques salles d'arcades mais cela devient anecdotique malheureusement. Les consoles de salon ayant "tuer" ce marché (sauf au japon ou la culture des jeux d'arcade persiste) et le fait que les personnes préfèrent rester à la maison pour jouer en ligne... enfin....

Fabrication du meuble

Alors je vais essayer de vous décrire la fabrication du meuble. Bon malheureusement, je n'ai pas tout pris en photo au fur & à mesure de son montage. Disons que j'ai opté pour une fabrication pendant mes week-ends donc je voulais avancer rapidement et j'ai omis de tout prendre en photo. Je vais essayer de tout expliquer tout de même. Vous trouverez au besoin plein d'autres tuto sur internet qui l'explique. Sachez que cela m'a pris 5 week-ends complets pour le meuble. Je suis bricoleur mais pas non plus un pro. Après, j'ai choisi aussi de faire des petites finitions sympa et rajouter des choses donc forcément, cela prend du temps mais bon, sachez que ça vous occupera quelque temps...

Donc pour commencer une borne, il faut déjà avoir en tête la forme générale que l'on veut et surtout la taille. Il existe des bornes en forme de table basse, avec sièges, plus ou moins hautes, plus ou moins profondes et larges... Pensez bien à l'endroit ou vous allez la placer pour définir les côtes. Si vous cherchez des plans sur internet, sachez que beaucoup de bornes sont assez profondes car les plans se basent sur des vrais bornes d'arcade de salle ou café avec écran cathodique (qui étaient très profonds). De nos jours, il existe des écrans plats (autant vous dire de suite, les écrans cathodiques ne se trouvent plus et coûtent super chers avec adaptateur PC!) donc forcément la profondeur sera moindre.

Alors j'ai décidé de mon coté de faire une borne de profondeur de 60 cm max. Pourquoi ? parce que les planches de mélaminé que j'avais faisaient cette taille et qu'avec un écran plat, cela allait très bien. Justement en parlant d'écran, j'ai fait une largeur de 67 cm car mon écran plat (27'') faisait 65 cm. Pareil, la profondeur va dépendre également de la taille de votre tour PC car si votre tour est très grande, 60 cm ne suffiront pas même si le PC est de travers...Donc au niveau de cotes pour infos :

- hauteur max : 1.80 m

- Profondeur : 60 cm max au niveau du panel - 50 cm partie basse - 35 cm enseigne

- Hauteur Panel : 95 cm

- Épaisseur de la zone "panel" (joystick, bouton + tiroir) : 25 cm

- Largeur : 67 cm

Bon je n'ai pas toutes les cotes en têtes mais ça vous donnera une idée. Après pour la forme générale et les parties incurvées, vous pouvez faire comme vous voulez. Les arrondies ne sont pas obligatoires, c'est juste esthétique. La choses primordiale est de faire le bilan de votre matériel qui va vous servir et de définir les cotes en fonction de cela.

Au niveau matériel (hors informatique qui sera détaillé dans la 3e partie) il vous faut pas mal de chose :

- planches en mélaminé ou MDF (épaisseur mini 1.6 cm)

- Tasseaux de 20 à 30 mm

- colle à bois +  vis à bois

- réglette coulissante pour le tiroir

- plexiglas

- baguettes en plastique ou bois (angle, rebord, 1/4 rond)

- vinyl autocollant

- spots LED

- tous les outils du bricolage du bois (scie sauteuse, scie cloche, visseuse, perceuse, ponceuse, scotch, tournevis....)

2015.02.15.1ça y est on y est, on peut commencer à bosser un peu. Alors pour commencer, on dessine sur les planches de mélaminé (ou MDF) le patron d'un coté de notre borne. Justement en parlant de mélaminé, j'ai opté pour cette option car je voulais un meuble blanc et le MDF doit être peint. Mais en fait, si vous voulez mon avis, prenez du MDF plutôt. Le mélaminé est difficile à couper et laisse des traces. Même avec une lame spéciale pour la scie sauteuse, c'est pas top. De plus, dans le mélaminé, ils ont tendance à mettre tous les type de bois (voir même parfois des morceaux de métal) et cela se coupe mal... En plus, sur les coupes et tranches du mélaminé, vous êtes obligé de rajouté des baguettes et avec les arrondies, autant vous dire que c'est la misère, surtout si votre coupe n'est pas net...Du coup prenez le MDF même s'il faut le peindre après car ce sera mieux.

2015.02.15.2Donc après avoir dessiné votre patron, vous pouvez découper votre coté de la borne à la scie sauteuse. Allez y tranquille... Ensuite donner un coup de ponçage pour que tout soit bien fini. Maintenant vous pouvez poser cette découpe sur l'autre planche et faire votre tracé identique. Puis découpez à nouveau et poncez. Une fois que les 2 cotés sont découpés, n'hésitez pas à les superposer pour bien vérifier que c'est parfaitement symétrique; ça vous facilitera la vie quand vous assemblerez le reste, notamment pour le "niveau".

2015.02.15.3Etape suivante : poser les tasseaux sur vos 2 cotés afin de pouvoir soutenir les autres planches. Alors pour cette étape, il est important de bien réfléchir auparavant. Déjà, il faut définir si l'on veut que cela soit vissé de l'intérieur (vis non visibles) ou de l'extérieur (vis visible et donc à cacher). Moi  j'ai opter pour l'invisible donc tout sera vissé par l'intérieur. Il faut donc penser à l'accessibilité des visseries et l'ordre dans lequel monter le meuble. Ensuite a voir si les panneaux seront à ras, en retrait ou en extérieur. Moi j'ai opter pour "à ras". J'ai donc noter l'épaisseur de mes planches de mélaminé (1.6 cm) afin de caler mes tasseaux en conséquence. Comme vous le voyez sur l'image, j'ai mis des tasseaux sur tout l'arrière, sur la face avant basse uniquement et en haut. En haut, j'ai divisé mes tasseaux en 2 pour limiter la perte de place pour les spots. Les tasseaux ont été pré percé afin de faciliter le vissage. Ensuite ils ont été collés à la colle à bois et vissés. C'est tout bête mais penser à bien vérifier la longueur de vos vis à bois pour éviter de transpercer de part en part le mélaminé extérieur... Avec les tasseaux pensez aux câbles qui pourraient aussi passer derrière, sinon on a vite fait de se faire surprendre.

Partie basse borneMaintenant que cela est fait, ont découpe notre planche avant basse. Au niveau de la position, vous pouvez très bien la faire reposer à même le sol ou légèrement surélevée. Moi j'ai pris la 2e option pour 3 raisons : cela permettra une entrée d'air pour la tour - cela permet de passer ses pieds si l'on est debout - et c'est plus joli je trouve... Au niveau de la hauteur max, il faut se dessiner au préalable (avec épaisseur de planche) comment l'angle sera gérer. Faites un crayonné à cet endroit et essayer de tester avec une chute de planche pour que l'angle soit joli. Surtout pensez à anticiper la mise en place du tiroir avec sa réglette. Cette zone est la plus compliquée donc prenez votre temps et faire des essais avec des chutes

2015.02.15.4Etape suivante, la partie lumineuse de la borne. Alors il faut la faire à ce moment car par la suite, vous allez fermer le tour et ce sera moins pratique pour y accéder. Donc il est important de voir le type de lumière qui sera utilisé. Autant vous dire de suite, il faut opter pour de la LED. Déjà car c'est très économique au niveau consommation d'énergie mais surtout parce que ça ne chauffe pas trop. Vu que vous mettrez du plexiglas pas loin, les fortes températures déformeraient ce dernier à la longue. De plus c'est un espace quasiment clos donc autant limiter la surchauffe. Moi j'ai donc opter pour 3 spots LED en lumière blanche (cf image). Et en plus c'est des "Jedi"....

2015.02.15.5Maintenant que j'ai regardé comment ils se brancheront, je note le diamètre. Ensuite sur une planche découpée à la largeur de la borne, je fait mes diamètres à équidistance. Perso, j'ai récupéré une chute de planche car cela n'est pas visible à l'intérieur et puis ça préserve les arbres... Il ne fait pas hésiter à réutiliser pour les zones non visibles, on peut faire des choses bien tout en limitant les déchets. Comme vous pouvez le voir sur l'image, cela est mis en place bien en haut car je fermerai plus tard le bas de la zone éclairée pour "focaliser" ma lumière et éviter que toute la borne soit éclairée par les spots. Je ne les branche pas encore bien évidemment. L'étape "électrique" se fait à la fin.

Cipières-20150216-00062Maintenant que la zone "lumineuse" est mise en place, je rajoute mes planches du dessus et dessous. Pour celle du dessous, réfléchissez bien à sa profondeur. En effet, il faut qu'elle aille bien derrière pour que l'écran et son plexiglas soit incliné d'un angle correct. Cela afin d'avoir une bonne vision pour jouer assis comme debout. N'hésitez pas encore à faire des crayonnés sur l'intérieur des planches pour tester. Ne vous précipitez pas pour ces étapes car la position et l'inclinaison de l'écran est très important. Non seulement d'un point de vue visuel mais aussi pour le panel qui sera à sa base. Comme vous le remarquerez aussi, j'en ai profiter pour percer les trous d'enceintes dans cette planche basse. Les trous dépendent de vos enceintes bien évidemment. Collez le plus possible du fond pour avoir un son plus homogène.

Bon notre borne est maintenant un peu plus stable du coup avec ces planches en plus. Nous allons donc entamer la mise en place de la partie avant du panel. La, je n'ai pas pris toutes les étapes en photo donc il faudra bien suivre ces lignes et vous verrez ensuite le résultat. Alors pensez bien comment vous allez faire cette zone. Si vous allez mettre en place un système de Mame + émulateur, il reste indispensable de conserver un clavier à portée de main. On ne peut pas tout piloter avec le pad et surtout cela vous permettra de faire des ajustements par la suite. Donc il faut pensez à partager cette zone en 2 : une fixe (partie haute) et l'autre mobile en tiroir (partie basse).

Le plus logique et pratique est donc de préparer à part votre tiroir. Définissez une hauteur avant et sur les cotés. Prenez le strict minimum en hauteur, il suffit juste que le clavier rentre. Sur la partie supérieur fixe, vous aurez surement des boutons à intégrer donc laisser le maximum de place. Pour limiter la perte de place, utiliser du contreplaqué fin pour le dessous du tiroir. Des chutes pour les cotés du tiroir iront très bien également. Par contre, concentrez vous fortement sur la mise en place des réglettes coulissantes. Il faut qu'elles soient de bonne longueur et qu'elles ne soient pas trop proche de l'avant. En effet, devant vous aurez l'épaisseur de la planche + la planche d'angle du dessous qui arrivera. De plus il faut pouvoir ôter complètement le tiroir en cas de soucis et qu'il coulisse parfaitement. Il ne faut pas que votre fond de tiroir touche ou limite la longueur de tout le câblage du pad. Une fois le tiroir réalisé. Prenez les mesures pour faire votre planche de la partie supérieur de la face avant. Utilisez des tasseaux pour la maintenir.

Maintenant que l'on a un support pour notre face avant, on en profite pour faire la partie inclinée qui relie cette zone avec la planche du bas. Comme l'on a encore accès par l'intérieur, on continue à faire nos fixation invisible avec tasseaux et vis. Respecter cet ordre permet donc de continuer en montage "invisible" de l'extérieur.

padEnsuite on s'attaque à la partie qui va accueillir les joysticks et boutons. Avant de faire quoi que ce soit, il faut bien évidemment savoir le nombre de boutons que l'on veut utiliser et comment ils seront agencés. Moi j'ai opter pour 2 sticks avec 6 boutons chacun + 2 boutons de sélection de joueur + trackball au centre. Les autres boutons seront sur la face avant ou sur les cotés. J'ai donc pris les mesures de mon tableau de commande. Au niveau profondeur, pensez que le plexiglas reposera dessus donc mettez de la longueur. Une fois que j'ai bien défini mes besoins, je me suis fait un patron sur papier. J'ai utilisé tout mon matériel d'écolier (compas, équerre, règle, crayon et gomme) pour faire mes emplacements. Autant vous dire, j'ai essayer de trouver avant sur internet des modèle mais je n'ai rien trouvé qui correspondait. Du coup j'ai fait des simulations sur le papier. Le plus important est de laisser de la marge pour pouvoir bouger les sticks et accéder aux boutons sans être gêné par les bords de la borne ou son voisin. Ne mettez pas les sticks et boutons trop prêt de l'avant car pensez que si vous jouez assis (ou des enfants), vous reposerez vos poignées sur le bords donc autant que ce soit possible. L'ajustement des boutons varie selon les personnes et les bornes. Moi j'ai opté pour les boutons en escalier. C'est à dire que les 2 premiers à gauche sont un peu plus haut que le stick et ensuite, les 4 autres sont légèrement élevé également. Tout simplement j'ai testé avec mes mains et comme quand on joue, on a la main légèrement inclinée sur l'extérieur et que le majeur est plus grand, forcément les 2 rangées de droite sont plus hautes que l'index. Après c'est comme chacun aime. L'avantage ici c'est que l'on fait comme on aime. Au niveau de la sélection de joueur, je les ai mis au centre et en haut pour pas que ça gêne. Pour la trackball, je me suis centré en largeur et l'ai mise au même niveau que les sticks en hauteur afin de garder cette possibilité de reposer son poignée. Une fois que tout est ok, j'ai posé mon patron sur ma planche en bois et j'ai fait mes trous à la scie cloche. Je n'ai pas percé les sticks pour le moment. Je vous expliquerai cela dans la partie dédiée au stick ci après.

WP_20150222_001Bon notre meuble est quasiment fini maintenant. Il nous reste juste à définir l'emplacement de l'écran et du plexiglas de protection. Pour cela, on positionne son écran et on teste les inclinaisons. Une fois qu'on a bien défini ce que l'on souhaite, on prend des notes sur les planches intérieur. Alors sur la photo qui est accolée, vous voyez tout monté, ainsi que l'écran. En fait j'ai fait une erreur sur la mise en place de l'écran. En effet, vous voyez qu'il y a un espace entre l'écran et le futur plexiglas du à l'épaisseur des tasseaux. Et bien il ne faut pas d'espace car cela fait un décalage lorsque vous regarder l'écran sur le coté (joueur 1 ou joueur 2) et donc on voit les bords. Le plexiglas doit s'appuyer sur l'écran. Du coup, prenez les cotes pour l'écran et pas le plexi. A titre informatif, pour fixer l'écran, il faut que ce dernier est la fixation murale possible (je crois que quasiment tous l'ont maintenant). Si les trous de fixation sont présents, il suffit juste de mettre 2 planches sur la largeurs et de les visser avec des vis à écrou sur l'écran. Ensuite vous mettez un tasseau sur chaque extrémité et cela vous servira à fixer l'écran sur la borne. Faites vous aider car tout seul, c'est la déprime assurée...

Le plexiglas de protection de l'écran peut etre fixé par la suite au niveau interne de la planche du dessus (pour pas que ce soit visible) et appuyer sur le socle du pad. Mettez 2 petits tasseaux sous l'écran et au dessus pour fixer le plexiglas. Cela évitera qu'il bouge et il n'y aura pas de problème par la suite.

N'oubliez pas une partie importante, la trappe avant. En effet, comme sur les "vrais" borne d'arcade (ou il y avait le monnayeur), cela fera plus fini et surtout vous permettra d’accéder à votre pc rapidement (allumage, usb, pb électrique). C'est à vous de voir comment vous voulez la faire. Personnellement j'ai découpé un rectangle et j'ai repositionné une planche un peu plus grande dessus. Au début j'ai testé un système de charnière mais c'était trop visible et décalé. J'ai donc opté pour un système d'aimant.

Mise en place du Pad + boutons

Alors cette partie est hautement importante et doit être bien réalisée afin d'éviter les problèmes par la suite et garder une esthétique convenable. Vous verrez sur internet qu'il existe de nombreux type de Pad et de mise en place. Beaucoup de personnes personnalisent leur pad avec des stickers. Il y a également des plaques en aluminium ou métal. Moi, je voulais quelque chose de "soft" pour aller avec ma pièce et mon thème "Batman" black & white. Donc j'ai opté pour du plexiglas blanc.

La première chose à bien préparer est la découpe du plexiglas. C'est un matériau intéressant mais qui doit être bien manipulé pour que tout se passe bien. En effet, ça reste assez fragile et surtout il a tendance à fondre quand on le chauffe par frottement. Donc le mieux est de faire découper la forme générale par son magasin de bricolage. Comme ça, ça évitera d'utiliser la scie sauteuse ou à main pour les cotés. Une fois que vous avez la bonne taille, mettez du scotch occultant (une seule épaisseur suffit) sur toute votre plaque en plexiglas. Cela évite les rayures en cas de raté et évite des cassures en cas de choc. Maintenant, vous la positionnez sur votre planche en bois déjà découpée pour faire les formes au feutre de vos trous. Refaites les centres de vos cercles pour pouvoir placer votre mèche de la scie cloche. Pensez à prendre en compte la planche devant le pad si vous voulez la masquer avec le plexiglas. Une fois les formes prises, on va se préparer à la découpe.

Pour découper le plexiglas à la scie cloche, il faut bien se préparer. Déjà, il vous faut des scies cloches fixes (et non celles qui s'encochent dans une base avec plusieurs diamètre) qui coupent le bois et le métal (petites dents). Ensuite posez votre plaque de plexiglas à percer sur une planche en bois intacte et plate. Il faut que cette planche soit en parfait état pour justement éviter la déformation pendant la découpe ou la casse. Donc une fois que vous avez mis votre plaque de plexi sur celle en bois, scotcher la dessus avec le reste du scotch occultant. Comme ça plus rien de bougera et le plexiglas sera parfaitement collé au bois. Plus on limite les espaces, moins on a de risques de casse. Maintenant que tout est prêt, vous pouvez percer au diamètre de vos boutons, trackball et stick. Pour ces derniers, prenez juste le diamètre d'amplitude du joystick pas toute la forme. Si vos diamètre de scie cloche ne sont pas exactes par rapport aux boutons, faites en des plus petits et faites les finitions avec l'outil à ponçage d'une dremel, ça marche parfaitement. La seule chose à savoir est que dès que vous poncez une zone, enlever de suite le superflu de plexiglas qui sort car sinon il va se solidifier dessus et il faudra encore le poncer.

Cipières-20150219-00064Au niveau matériel justement, on peut se procurer le tout sur internet facilement. Il existe des packs avec 2 sticks + 8 boutons par stick + 2 boutons joueurs + câblage complet + carte USB + câble USB. Pour la trackball c'est simple aussi. Il existe plusieurs qualité, moi j'ai opter pour la moins chère car il n'y a pas tant de jeux que ça qui l'utilise... Sur l'image vous avez un peu l'aperçu de tout ce qu'on a.

Le plexi étant prêt, il faut maintenant mettre tous les boutons et sticks. Le but du plexi blanc est en fait de cacher toute les vis et formes des sticks et trackball. Du coup le blanc est intéressant. Personnellement, j'ai rajouté un coup de bombe blanche sur la face intérieur pour le rendre encore plus opaque. Si vous voulez un rendu sympa ou l'on ne voit rien, il va falloir un peu galérer.

En effet, il va falloir creuser au ciseau à bois la planche du pad (qui sera sous le plexiglas) pour pouvoir insérer vos bases des sticks et la trackball. Autant vous dire, c'est la galère mais cela permet d'avoir une super rendu et surtout d'avoir seulement la couche fine de plexi qui sépare la base des sticks avec le manche et la trackball bien sortie... Donc allez y, c'est pour la bonne cause.

pad plexi + boutonsUne fois que tout est ok, vous pouvez positionner tout votre matériel. Vu qu'on est en train de placer nos boutons, on en profite pour faire les trous devant pour les 2 boutons (coins & sortie) et les 2 boutons de chaque coté (pour les flippers). On utilisera la scie cloche et la scie sauteuse (pour les carrés). J'ai opté pour des carré avec LED devant car c'est plus sympa et ça change. Voila ce que le pad donne (sans les finitions encore).

Personnellement j'ai choisi de fixer l'ensemble sur le meuble et ensuite faire les branchement par dessous. Déjà j'ai tout fait pour qu'on ne voit pas les vis donc ça limite le fait de pouvoir tout enlever. De plus, j'ai de la place (en enlevant le tiroir) et cela me permet de bien répartir mes fils en fonction de la configuration mais beaucoup de personnes font les branchements avant fixation. A vous de voir la meilleure solution.

Donc au  niveau des branchements, j'avais de l'appréhension car je ne savais pas du tout comment faire. En fait, il ne faut pas se stresser, c'est relativement simple. En effet, lorsque vous acheter votre ensemble boutons/sticks, il est fourni une petite notice de branchement. C'est donc tout simple. En fait voila comment faire :

- Prenez les fils qui sont regroupé par 4 avec d'un coté la cosse et de l'autre la fiche regroupant les 4 fils. Brancher les 4 cosses sur les parties définies par votre manuel et la fiche sur les "picots" correspondant de la carte USB. Tout est noté sur le manuel

- Il y a 2 fils qui regroupent entre 16 & 12 cosses et qui se termines par un fiche unique. En fait, cela vont permettre de relier tous les boutons et joystick ensemble et se brancheront sur le ground de votre carte USB. C'est aussi noté dans le manuel.

- Si vous avez des boutons et/ou joystick avec système LED, il faut un câble spécial qui est composé de 2 fils (jaune et noir) chacun ayant un bon nombre de cosses. Ces 2 fils sont reliés à une branchement Plug que l'on trouve dans les alimentations du pc. Au niveau des branchement sur les boutons, il faut mettre le jaune sur le + et le noir sur le - de votre boutons. Si quand vous brancher ça ne marche pas, inversez vos branchements car c'est pas simple de bien voir les pôles sur les boutons.

Au niveau configuration sur votre pc, ce n'est pas bien compliqué également. Allumez votre pc et branchez ensuite votre câble USB qui est relié à la carte. Normalement avec les systèmes d'exploitation Windows récent (moi j'ai Windows 7), cela se reconnait immédiatement. Ensuite vous allez dans le panneau "périphériques et imprimantes" et vous allez vérifier et configurer le pad. Voila c'est fait.

Matériel Informatique 

Autant vous dire que cette partie a été pour moi une galère. Pas que ce soit difficile en soit mais en fait, il y a peu de détails sur ces notions dans les nombreux tuto présents sur internet. Tous les sites quasiment mettent juste que c'est simple et qu'il suffit de mettre l'émulateur que l'on veut... oui mais non car il y a plein de choix et surtout les interactions entre chacun n'est pas aisée. Donc je vais essayer de vous détailler le matériel et les logiciels :

Processeur : de mon coté, j'ai récupéré un pc de bureau dual core avec peu de rame. La puissance de votre pc va dépendre de ce que vous souhaitez utiliser comme émulateurs. Si vous souhaitez émuler seulement des vieux jeux d'arcade, un processeur peu puissant suffit. Par contre, si vous voulez émuler des jeux plus récents ou faisant appels à des effets, un processeur dual corps ira mieux. En fait les émulateurs permettent de rajouter des filtres sur les vieux jeux et donc comme pour les jeux modernes, sachez que ces filtres (anisotrope, supereagle...) ont besoin d'un peu de puissance.

- Carte Graphique : l'ordinateur que j'ai récupéré avant seulement un chipset graphique intégré. Pour l'émulateur de jeu d'arcade des années 80/90, cela allait très bien. Par contre, quand j'ai voulu faire tourner certains autres émulateurs comme par exemple ceux de sega pour sega rally, daytona ou autre, ben j'ai eu un problème car cela ramé pas mal. De plus certains jeux sont plus beau avec openGL et la carte intégré ne gère pas bien cela. Pareil pour Direct3D et directX qui n'est pas forcément bien mis à jour et traité avec les chipset intégré. Du coup étant donné que je voulais utiliser de nombreux émulateurs, je me suis acheté une petite carte graphique. J'ai pris une GeForce GT730 à une 50e d'euros. Cela est largement suffisant pour les jeux et le rapport qualité prix très bien.

- Son : les enceintes étant placées juste au dessus de votre tête, vous n'aurez pas de soucis pour les entendre. Sur internet, pas mal de personnes utilisent des enceintes + caisson de basse. Moi perso j'ai que des enceinte pc toute simple, donc je n'ai mis que ça. Et ben ça donne très bien car le son est proche et avec le cadre il résonne bien. Donc je vous direz de ne pas investir trop la dedans, des vieilles enceintes ça se trouve facilement.

- Ecran : Au départ j'avais un écran 19 pouces plat qui traînait chez moi. J'étais donc partie la dessus. Au final, les soldes m'ont fait tiquer sur un écran LED 27'' pour pas cher. j'ai craqué et je l'ai pris. Du coup je me retrouve avec un écran de 65 cm de large pour 45 de haut. Alors autant vous dire de suite, ce n'est pas indispensable d'avoir cette taille. Faites avec ce que vous avez. Il est vrai que plus l'écran est grand, plus c'est sympa mais vu la proximité avec l'écran, on voit très bien quelque soit sa taille. Bien sur, se sont des écrans 16:9. Il est difficile de trouver de nos jours des écrans  plats 4/3 (format d'origine des bornes d'arcade). Ils sont plus chers que les 16:9 pour des tailles inférieures. Sachez que les jeux et les émulateurs s'adaptent bien au 16:9 et à la taille de l'écran. J'avais peur qu'avec un grand écran les pixels soient très visibles mais en fait non. Comme pour tout, utiliser ce que vous avez et si l'envie vous prend, vous pouvez vous faire plaisir avec un grand modèle. L'important par contre est d'avoir l'écran avant de définir la borne car sinon vous aurez des soucis de meuble !

N'oubliez pas non plus que votre tour doit rentrer dans le meuble donc plus elle est courte mieux c'est. Sinon il faudra la mettre en travers mais il faut penser à pouvoir l'allumer ou introduire une clé USB au besoin sans devoir démonter tout le meuble.

Emulateurs, Frontend et configurations

Alors nous allons faire une synthèse de ceux que je connais. On va faire cela par ordre, c'est à dire en commençant par les émulateurs pour finir par le frontend. N'oubliez pas qu'utiliser un jeu émulé implique d'avoir sa version originale chez soit...

- Sites internet : Cela reste indispensable d'avoir des sites en référence pour télécharger les dernières versions des émulateurs et des roms. Il y a quelques sites francophones très bon comme Planet Emulation ou Mondemul. Emuparadise est en anglais mais très bien aussi car note les bios nécessaires pour faire tourner les jeux. AtomicFE est un frontend spécifique,

- Roms : ce terme désigne en fait les fichiers des jeux. Ils sont de différentes tailles et sous différents formats (zip, sfc, md, iso...). Ils devront être installés dans des répertoires spécifiques pour chaque émulateur,

- Bios : les "bios" permettent de faire tourner les jeux. Ils sont indispensables pour faire fonctionner les "roms". Ce sont de fichiers de même type que les roms,

- Mame32 : il s'agit de l'émulateur le plus connu et le plus simple à trouver sur internet. Il émule tous les jeux d'arcade des années 80/90. Il existe des version 32 & 64 bits. Par contre, sachez que même si le logiciel reconnait beaucoup de "roms", ils ne sont pas tous fonctionnel. C'est à partir de cette émulateur que vous lancerez vos jeux d'arcade et que vous configurerez vos options graphiques et de contrôle,

- Demul : il s'agit d'un émulateur pour les jeux Naomi 1 & 2, atomicwave et dreamcast. Vous trouverez par exemple Hokuto No Ken arcade ou Marvel Vs Capcom 2...

- Model 2 Emulator : si vous souhaitez jouer à Sega Rally ou Daytona USA, c'est le seul moyen de les faire tourner. Il permet en plus de rajouter de nombreux filtres sympa sur ces vieux jeu. Bon après, jouer avec un joystick c'est pas le top mais c'est toujours mieux que rien,

- SuperModel : on reste dans le domaine de Sega mais cela permet de faire tourner des jeux plus récents et gourmands comme sega rally 2, Le mans, Daytona 2... Par contre, cet émulateur n'a pas d'interface, tout doit se gérer en commande bios pour le configurer. Par la suite on verra qu'on peut le lancer avec un frontend,

- kawaks : il permet d'émuler les systèmes Capcom Play Système 1 & 2 et Neo-geo. Donc tous les jeux Capcom de l'époque quasiment. On retrouve les street fighter et toutes ses déclinaisons ainsi que les shoot them up,

- Kega Fusion : celui ci permet de faire tourner les jeux des consoles sega (sauf dreamcast),

- bsnes/snes : tous les jeux des consoles nintendo avant la 64 peuvent tourner dessus, y compris ceux de la gameboy advance,

- visual Pinball : cette émulateur permet de jouer à des flippers. Il y a pas mal de flipper qui ont été retranscrits et numérisés pour le bonheur des passionnés. Il fonctionne aussi avec un système de "roms"

Voila une liste non exhaustive des émulateurs pouvant satisfaire à vos besoins. Il en existe plein d'autres donc à vous de voir par la suite vos envies.

Maintenant que les émulateurs sont installés avec quelques roms, il est important de pouvoir piloter tous ces systèmes avec seulement un seul programme. La solution est d'avoir un Frontend. Je vais vous parler de celui que je connais : AtomicFE. Il en existe d'autre mais je me focalisera que sur celui ci.

AtomicFe vous aidera à regrouper vos émulateurs dans des menus de sélection et de tout organiser avec un seul logiciel. C'est très pratique et cela permettra aussi de classer vos roms par type (sport, baston...) et par émulateur.

Il y a pas mal de tutoriel sur le net à ce sujet afin de configurer vos différents jeux et émulateurs. Autant vous dire, cela prend beaucoup de temps car tout n'est pas si simple et chaque émulateur à sa configuration spécifique. Normalement la plus part marche avec AtomicFE mais il y en a qui ne fonctionne pas encore parfaitement comme par exemple Demul. En effet, il faut faire un fichier "bat" ou un "wrapper" et autant vous le dire, si vous êtes pas informaticien, c'est galère. Tant pis, vous les lancerez à part. Sur leur site, vous trouverez une section "plug'n'play" ou des configurations sont déjà toute faite par émulateur. Cela vous fera gagner énormément de temps mais encore fallait il le savoir...

Pour conclure cette partie, sachez qu'il faut prendre son temps et ne pas désespérer même si parfois on galère bien. Il faut parfois se faire une raison que certains émulateurs ne passent pas par le frontend. D’où l’intérêt de garder un clavier et souris à porter de main dans le tiroir.

Finitions & électricité

Il est important de parler rapidement de la gestion électrique car cela doit être bien fait. Vous avez besoin de prises pour la tour, l'écran, les enceintes et les spots. Personnellement, j'ai mis un interrupteur sur le coté afin de pouvoir allumer ou éteindre l'enseigne indépendamment de la tour et de l'écran. Il faut donc faire un branchement à la base de la borne avec une boite électrique pour séparer en 2 l'alimentation principale.

Pour les finitions, cela dépend de vos désirs pour le rendu final.  Personnellement, je suis parti sur une borne avec le thème de Batman donc tout a été pensé comme tel avec les couleurs blanche et noire. C'est du 100% création mais vous pouvez trouver des thèmes existants sur le net. Cela prend du temps et coûte relativement cher malheureusement, surtout les baguettes d'angles et autre scotch et vinyl.

Au niveau de l'enseigne, je suis parti sur un plexiglas blanc que j'ai renforcé avec de la peinture blanche. Ensuite je me suis fait un patron du logo de Batman et je l'ai découpé au cutter sur du vinyl noir. Simple mais efficace. Les autres vinyl ont été acheté sur le net. J'ai ensuite utilisé du scotch noir et blanc pour les lignes et contours. Si vous voulez achetez une enseigne autocollante sympa, cela se trouve sur internet en notant "marquee".

Le plexiglas devant l'écran a été peint en noir (partie hors écran) sur sa partie intérieure. Cela permet de bien finir et de cacher tous les supports.

Une fois que tout est ok, vous pouvez couper et mettre les planches à l'arrière de la borne. Je vous conseil de laisser une circulation d'air. A vous de choisir si vous faites des trous circulaires ou laissez des espaces entre les planches.

Et voila, on arrive à la fin de ce tutoriel. Cela a été très long je le conçois mais si ça peut vous aider, autant le faire. C'est jamais simple à faire donc plus on est aiguillé, mieux c'est. Maintenant je vous mets quelques photos de ma borne pour voir le rendu final.

N'hésitez pas à commenter et à me poser des questions au besoin.

_DSC2885 _DSC2886 _DSC2890

 

11 réponses

  1. Felicitations !!!! franchement digne d'un mec et c'est du beau boulot. Tu m'en fais une? ^^
    • Merci à toi. Tout le monde peut le faire avec le temps et la patience... J'ai confiance en toi pour en réaliser une aussi belle jeune padawan :)
  2. Mic
    Vraiment du beau travail et une explication au top, je vais me baser sur ton travail pour commencer ma borne.
    • Merci à toi. N'hésites pas à me contacter si tu as besoin d'informations complémentaires.
  3. Bonjour, Super tuto ! et ta borne est magnifique. Je suis en train de faire la mienne ; je suis plus proche de la fin que du début. Je vais bientôt arriver à la partie du plexiglas posé sur l'écran et j'ai une question. Comment as-tu fixé ton plexi contre l'écran ? Tu l'as collé sur les tasseaux ? Tu l'as vissé ?
    • Bonjour, Merci pour votre intéret et le retour positif. En effet la plaque de plexiglas est fixé sur les tasseaux à l'aide de vis. Tous les éléments de la bornes sont facilement démontable afin de pouvoir réparer ou changer u matériel défectueux facilement en cas de soucis.
      • Merci pour ta réponse. J'en suis maintenant aux finitions. Mais il me reste un léger problème. Comment as-tu masqué le joint entre entre le plexi de l'écran et le control panel ?
  4. Super boulot bravo & tuto bien claire Sa donne une bonne idée pour une future création Si je me lance elle sera sur une base NEO GEO MSV reste le souci de l’écran je redoute la mauvaise qualité des écrans plat pour cette configuration
    • Merci pour votre retour positif. Les ecrans plats n'ont pas forcément le mm rendu que les vrais bornes mais avec les scanlines et autres réglages dans l'émulateur, on peut arriver à avoir des rendus proches.
  5. Bonjour Félicitations pour votre borne.
  6. Belle réalisation ! " AtomicFE mais il y en a qui ne fonctionne pas encore parfaitement comme par exemple Demul. En effet, il faut faire un fichier "bat" ou un "wrapper" et autant vous le dire, si vous êtes pas informaticien, c'est galère" Si tu as besoin d'un wrapper particulier : fais juste une demande sur le forum d'Atomic FE ... je ne suis jamais loin d'un clavier ;-) Ps : j'ai déjà distribué le wrapper pour demul

Ajouter un commentaire